Après des mois de baisse presque ininterrompue, les taux hypothécaires se sont à nouveau appréciés depuis septembre dernier et ont même subi un accès de fièvre assez marqué ces derniers jours. Ainsi que vous pourrez le constater sur le premier graphique ci-dessous, il faut en effet remonter à fin 2009 – début 2010 pour trouver des taux aussi « élevés » qu’actuellement.

Si cette situation n’est certes pas agréable, il convient de prendre un peu de recul et l’on constatera qu’en comparaison historique, les taux actuels demeurent à des niveaux extrêmement bas. Le second graphique ci-dessous l’illustre parfaitement, puisqu’il retrace l’évolution des taux fixes à 5 et 10 ans de 2006 à ce jour. Nous n’évoquerons même pas la situation du début des années nonante qui voyait les taux dépasser 7% !

Dans ce contexte, la question qui brûle toutes les lèvres et de savoir comment les taux vont poursuivre leur évolution. Bien que cette science soit hautement inexacte, nous tablons pour notre part, comme de nombreux économistes, sur une poursuite de la hausse entamée, avec probablement des accalmies, voire des baisses passagères dont il faudra profiter le moment venu.

Pour rappel, il est possible de réserver votre taux hypothécaire jusqu’à deux ans à l’avance. Celles et ceux d’entre vous privilégiant la sécurité ont donc intérêt à se renseigner sur cette possibilité.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *